AccueilCélébrités - Cézanne

paul cezanne

- Un peintre à l'abbaye -

< Retour
portrait paul cezanne

En 1896 Paul Cézanne devenait un peintre reconnu mais, toujours l'objet des quolibets des journalistes pamphlétaires et du public trop habitué au classicisme pompeux des peintres médaillés des Salons officiels. Le succès n'arrivait pas à dissiper sa morosité, et seul le Mas de Bouffan, propriété familiale d'Aix en Provence, lui offrait la solitude à laquelle il aspirait. Laissant, le plus souvent possible, sa femme Hortense et son fils Paul vivre à Paris. Mais, souffrant du diabète, il fut contraint médicalement et par sa famille de se soigner entouré des siens.

Après un mois de cure à Vichy à l'hôtel Molière en Juin, il séjourna quelques jours à Chambéry à l'hôtel de Verdun d'où il se rendit en excursion pour visiter la Grande Chartreuse puis à Annecy à l'hôtel de la Paix et, au bout de quelques jours, prit le bateau pour se rendre à l'Abbaye de Talloires nouvellement transformée en hôtel où il séjourna une grande partie de l'été.

Torturé par sa maladie, contraint par les siens pour se soigner de s'arracher à son sol natal, la Provence, qui lui était si cher, il put en dehors de son contexte réaliser sur les berges du Lac d'Annecy l'un de ses plus beaux chefs d'œuvre : Le Lac d'Annecy, propriété de l'Institut Courtauld de Londres; deux tableaux représentant l'enfant au chapeau de paille, respectivement au County Museum de Los Angeles et à la Galerie Yoshi de Tokyo, ainsi que 21 aquarelles et dessins référencées Venturi-Rewald, aujourd'hui disséminés dans les plus grandes collections du monde.

Adrien Chappuis écrivit en 1956 à son sujet : "Dans le calme de sa retraite, la nature, aimable et intéressante, lui tenait compagnie ; lui, qui d'habitude ne touchait pas les pinceaux dès qu'il était sorti de sa Provence natale, soit l'Ile de France, peignit aux bords du lac un tableau célèbre. Ce tableau montre Duingt vu de la rive de Talloires avec le lac, le château, les montagnes... Une branche de l'arbre décent en courbe vers la droite, masquant la vallée. Le paysage est riant. Les tons bleus y dominent, avec du vert et du rose".

Document Cézanne en Savoie - Association 1901.