AccueilEvenementsConcertsQuartetto Urbano, quatuor vocal

Concerts

- Quartetto Urbano, quatuor vocal -

< Retour
samedi 15 mars 2014
Partager sur facebook

Concert
Voix: Germana Mastropasqua
 Flaviana Rossi
Michele Manca
 Xavier Rebut


Musique: Chants traditionnels italiens et compositions contemporaines
 

Apéritif à partir de 19h, concert à 20h dans la Grande Galerie
Entrée et Apéritif offert: 25€ par personne
Entrée, Apéritif, Diner avec boissons incluses: 85€ par personne

 

Polyphonies clandestines

Chants traditionnels italiens et compositions contemporaines

Le Quartetto Urbano raconte dans un concert en forme de voyage sonore, les univers du chant de tradition orale italien unis à des compositions contemporaines. Ces mondes musicaux se croisent, se répondent, se complètent, échangent leurs langages et leurs codes réciproques ou se mélangent. Le jeu des voix est celui des chanteurs traditionnels mais aussi celui d’interprètes d’aujourd’hui, il est celui de l’écriture d’auteurs actuels mais aussi celui des chants rituels et des chants de la campagne, où les timbres, les couleurs vocales, les façons d’embellir un motif musical sont le coeur même de la musique de culture orale, et où la relation entre les différentes voix, entre ceux qui chantent et ceux qui écoutent se fait l’instrument privilégié de la polyphonie.

Le quatuor chante pour raconter. Pour raconter ces univers et ces façons de chanter, différents d’une région à l’autre, d’un dialecte à l’autre, d’un village à l’autre, d’un chanteur à un autre. Et au fil du voyage se dessine une carte de l’Italie, une géographie chantée construite sur une histoire orale, non officielle, tissée par les répertoires sacrés et profanes. Et cette Italie non officielle est toujours en mouvement, faite de femmes et d’hommes, bâtie par ceux qui vivent et luttent, par ceux qui racontent, ceux qui savent écouter, et ceux qui ont toujours su raconter, se raconter et relater les événements avec le regard de qui les vit de près. Mais elle est faite aussi de tous ceux qui s’y sont installés dans un passé proche ou lointain, chacun porteur d’une culture, comme de ceux qui y arrivent chaque jour, par les terres ou déversés sur les côtes. L’Italie émerge alors de ce parcours telle une « clandestine », car à peine connue ou cruellement « oubliée » par les médias et les institutions politiques et culturelles. Les Polyphonies clandestines à 4 voix du Quartetto Urbano nous font découvrir une Italie vivante qui résiste, qui sait se faire entendre et qui s’affranchit des frontières grâce à sa musique, à ses musiques.

 

- Tous nos concerts à venir -

Voyage du baroque au jazz
Voyage du baroque au jazz
vendredi 31 octobre 2014
Concert